QNAP, je t’aime pas

On va mettre quelque chose au clair avant de commencer. Je parle ici de la gamme « Enterprise » des produits QNAP. Ils font peut-être de très bon NAS pour le commun des mortels mais je n’ai jamais eu la « chance » d’en essayer un.

J’ai eu à me battre avec 2 QNAP 809 au cours des dernières semaines. Un me disait qu’un de ses disques était mort et l’autre refusait d’afficher son interface web. Les 2 problèmes me semblaient plutôt simples à corriger mais j’allais, malheureusement, être surpris.

Première surprise, QNAP ne vend pas et ne supporte pas les disques dans ses unités de stockage. Dans le marché du consommateur, ou même dans celui du « prosumer » qui se veut un mi-chemin entre le pro et le particulier, c’est relativement commun. Pour un produit d’entreprise c’est passablement plus rare, surtout qu’ils peuvent charger le gros prix pour le support et que bien des compagnies n’y verront que du feu. J’ai survécus à pire me dis-je et je renvois le disque chez Seagate, aucun stress puisque l’unité fonctionne en RAID 6!

Deuxième surprise, quand je me connecte en SSH au 2e je remarque qu’il n’y a pas d’interface de gestion « out-of-band ». La boîte n’est qu’un ordinateur avec un Linux modifié et 2 interfaces réseaux. Donc quand on éteint le NAS, plus moyen de s’y connecter. Encore une fois, si c’était mon petit NAS à la maison ça irait, mais comme je dois traverser 4 portes barrées pour passer de mon bureau à la salle de serveurs, c’est une autre histoire!

Je suis un éternel optimiste, malgré ce que certains puissent en dire, donc je me remonte le moral en me disant qu’un Linux un peu modifié sera facile à diagnostiquer. Je trouve quelques services se nommant *httpd, j’essaie donc de les redémarrer. Un d’entre eux me dit ne pas trouver certains fichiers essentiels à son bon fonctionnement. Vérification sur le 1er QNAP, ils y sont effectivement présents! On arrête les services http, on copie les fichiers et on redémarre les services. Plus de message d’erreur, victoire… ou pas! Le service web n’affiche toujours aucun contenu.

Je prends une pause en me disant que la nuit porte conseil. Je peux prendre mon temps, ce n’est que l’interface web après tout!

Le lendemain je reçois le disque de remplacement. Je l’installe sans problème, mais malheureusement l’unité ne voit toujours aucun disque à cette position. Je vérifie les connections à l’arrière du disque, tout semble parfait. Je fouille dans les logs de l’unité pour découvrir que celle-ci pense que le disque qui était supposément défectueux aurait été retiré de l’unité avant d’être déclaré mort. Impossible, ils sont barrés en place! Je commence à me méfier de ces bêtes.

Je décide d’appliquer la méthode de diagnostic de The IT Crowd: Have you tried to turn it off and on again? À ma grande surprise l’unité voit le disque et commence sa reconstruction de données. Aucune mention de quoi que ce soit d’anormal dans les logs.*

J’ai soudain une idée pour mon 2e problème. J’efface tous les fichiers que j’ai moi-même copié du 1er QNAP au 2e lors de ma tentative précédente et je redémarre la bête. Comme par magie l’interface web fonctionne à nouveau! Pourtant les fichiers manquants n’y sont toujours pas, j’ai vérifié.

Bref, le 1er avait un port qui ne voyait plus ce qui y était connecté et le 2e refusait d’afficher l’interface web même si on redémarrait ses services web. Les 2 corrigés en redémarrant. Pour une unité de stockage c’est un peu troublant.

QNAP, je t’aime pas!!!!

*J’ai découvert par la suite qu’une mise à jour du firmware corrige le bug des disques fantômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>